Giua (Maria Pierantoni)

Chanteuse, compositrice et peintre, elle s’est consacrée à la musique dès son plus jeune âge et s’est fait connaître dès 2003 en remportant les prix des festivals de Lunezia et de Castrocaro. À cette époque, elle a commencé à collaborer avec un grand musicien et arrangeur, Beppe Quirici, malheureusement décédé, grâce auquel elle a produit ses deux premiers albums, « Giua 2007 » et « Giua 2008 ». Viennent ensuite d’autres prix importants, tels que Musicultura, le Mantova Music Festival, Premio Imaie et le Festival de Cançó Barnasants à Barcelone. Et aussi deux albums, « TrE » (2012), avec Armando Corsi, et « e improvvisamente » (2016), ainsi que d’autres expériences dans le domaine de l’art, du théâtre, de la peinture, et, avec Neri Marcorè, un hommage significatif à Fabrizio De André, avec une interprétation de ses chansons. Elle est l’une des fondatrices à Gênes du Coro Popolare della Maddalena, un chœur multiethnique, et directrice de Parkinsong, un chœur destiné aux patients atteints de la maladie de Parkinson. En 2019 sort son dernier album, « Piovesse sempre così ».

https://www.giua.it/